AA

La réalité augmentée est couramment associée au monde de l’image. Qu’advient-il de celle-ci quand l’augmentation n’est que sonore ? Comment perçoit-on les sons virtuel imbriqués dans le monde réel et quels enjeux impliquent-t’ils ?

L’application pour appareil iOS prototypée au sein d’EMeRI est un voyage dans un univers musical augmenté. Chacun peut se laisser guider par la musique à la découverte des différents éléments qui la composent. En s’en approchant, s’en éloignant, en tournant autour… Chaque écoute crée un mixage nouveau, un voyage sonore propre à chaque auditeur.

Cette expérience de réalité augmentée sonore fait suite à mon mémoire de fin d’étude dans lequel j’explorais la navigation à travers un espace musical virtuel à taille humaine. Grace à un smartphone Android, à la localisation GPS et à l’emploi de libpd l’auditeur modifiait son univers sonore au grès de ses déplacement.

Passant d’un extrême à l’autre, ce nouveau dispositif est à taille réduite. La question n’est plus d’exploiter les déplacements de l’auditeur mais ceux de son smartphone.

En employant la technologie de reconnaissance d’image Vuforia, les marqueurs disposés autour de l’auditeurs sont autant de sources sonores virtuelles. En combinant cette technologie à OpenGL et OpenAL, le smartphone devient alors les yeux et les oreilles de son possesseur qui navigue dans la musique au grès des mouvements de l’appareil.