Ibid

Livre papier ou livre électronique ?

On essaye trop souvent de les opposer alors que ce sont deux supports différents qui ont chacun leurs caractères et qui pourraient cohabiter ensemble pour offrir de nouvelles façons de lire.

Le projet Ibid souhaite créer une collection de livres papiers existants en tant que livres indépendants puis de les connecter à internet via un iPad et donc a une nouvelle couche d’information.

La connexion entre ces deux objets se fera sans la moindre électronique mais par simple contact.

 

 

illustrations Ibid

 

– – – – – – – – – – – – – – – – –

Ma première idée était de faire un magazine assez classique avec des articles composés de textes et d’images. Ce magazine m’aurait permis d’avoir beaucoup de possibilités d’enrichissement. En touchant un mot souligné sur le papier on aurait accès à une définition ou un nouveau contenu. Une image imprimée deviendrait un lien vers une vidéo ou un son à écouter. Certes les possibilités d’enrichissement sont intéressantes, mais on pourrait avoir l’impression qu’avec ce projet je cherche à démontrer que le papier est inférieur au numérique et ce n’est pas du tout mon propos.

Je pense donc faire un livre de photos et/ou de citations simples. L’iPad ne sera pas utilisé comme passerelle vers d’autres contenus numériques mais comme un lieu de rédaction et de réaction pour les lecteurs. L’iPad saura quelle double page sera ouverte et proposera une question sur son écran en fonction de la dite double page. Les lecteurs pourront laisser un commentaire et donc écrire un nouveau récit en fonction du livre papier. Sur les doubles pages on trouvera une image plein pot, deus images qui s’opposent, un texte court polémique ou du moins qui ne laisse pas indifférent etc.

À étudier de plus près, ce travail de Bruno Latour Enquête sur les modes d’existence